/ Articles

/ adaptation

Interview de Michael Arias, réalisateur d'harmony


Michael Arias director of <harmony/> réalisateur project itoh

Michael Arias, vous avez beaucoup travaillé avec redjuice sur l'univers et les personnages du film. Comment se déroulaient vos échanges? Quel fut son degré d'implication dans la construction de l'univers du film ?


Nous avons travaillé de manière très rapprochée pour définir le chara-design de Tuan, le personnage principal. redjuice venait au studio, je dirai 4 à 5 fois par semaine pendant un mois, juste pour travailler sur Tuan – surtout pour définir le style de son costume. Parce que l’histoire se déroule dans le futur, et que la technologie tient une place importante dans l’œuvre originale, nous essayions d’imaginer, par exemple, des vêtements qui sortiraient d’une imprimante 3D tous les matins, et qui, le soir s’écouleraient avec l’eau de la douche pour être recyclés dans la tenue du lendemain.

Poursuivre la lecture.

POP ART: Présentation de redjuice


Dessin exclusif redjuice Japan Expo 2016 France

redjuice est notre invité à Japan-Expo 2016 ! Venu présenter son travail sur la trilogie du Project Itoh, dont The Empire of Corpses et <harmony/> seront disponibles en exclusivité sur notre stand, de nombreux évènements seront prévus: Masterclass, Live-drawing, Conférence, Exposition sur 80m2 et dédicaces sont au programme. Toutes les infos sur sa venue sont disponibles sur le site de Japan-Expo.
Voici une présentation de redjuice par Tom Smith, et traduite par l'équipe française d'All the anime.

Il n'est jamais trop tard pour devenir illustrateur. Prenez par exemple redjuice. Il a débuté à l'age de 32 ans sa carrière d'illustrateur sous le pseudonyme de "redjuice". Aujourd'hui, il est devenu l'un des artistes les plus courtisés du milieu, prêtant ses talents au groupe vocaloid supercell pour lequel il crée les character designs de leurs compositions musicales, ou encore au service de la série anime Guilty Crown, ou encore plus récemment à la trilogie de films d'animation adapté des récits de Project Itoh: Genocidal Organ, <harmony/> et The Empire of Corpses.

Poursuivre la lecture.

redjuice est notre invité à Japan-Expo 2016 !


@Anime et Japan-Expo sont heureux de vous annoncer la venue de l’illustrateur et designer de talent : redjuice à l’occasion de la sortie de la trilogie Project Itoh !
Pour sa première visite en France, redjuice viendra représenter la trilogie des trois films The Empire of Corpses, Harmony et Genocidal Organ dont il a réalisé les chara-design originaux. Bien que l’adaptation des trois romans ait été produite par différents studios, redjuice est le lien entre ces trois longs-métrages en apportant l’impulsion graphique des personnages dans chacun des univers.
Véritable artiste du numérique, redjuice s’est fait connaître sur internet en participant aux créations des groupes livetune et supercell, le propulsant au premier rang des illustrateurs en vogue du moment. Son style, aisément reconnaissable mariant délicatement éléments 3D et finesse des traits, a déjà conquis des milliers de fans au Japon !

<Artwork for RELOADED by EGOIST> ©Sony Music Records
<Artwork for RELOADED by EGOIST> ©Sony Music Records

Poursuivre la lecture.

Introduction à Gankutsuou : Le Comte de Monte-Cristo


Gankutsuou - Le comte de monte cristo - adaptation d'Alexandre DumasLe terme d’ « adaptation » est devenu récurrent ces dernières années, un concept cachant le manque d’imagination des studios qui nous vendent des histoires déjà connues. Néanmoins, parler d’ « adaptation» ou encore de « reboot », est tout aussi pertinent pour les transpositions de grands récits classiques dans un contexte de science-fiction. Citons comme cas d’école le film Planète Interdite (1956) qui s'est largement inspiré des thèmes d’une des dernières pièces de théâtre de l’illustre Shakespeare : La Tempête. Dans les années 1980, le dessin animé préféré de la jeunesse de l’époque, Ulysses 31, réinterprétait l'Odyssée en une aventure spatiale. En 2002, c’est avec le flop commercial du film Disney : La Planète au Trésor, un nouvel univers, une adaptation au budget colossal de L’île au Trésor, qui précipita le déclin de l’animation traditionnelle hollywoodienne.

Pourtant, deux ans après La Planète au Trésor, des animateurs japonais ont entrepris une réinterprétation d’un classique de la littérature avec Gankutsuou : Le Comte de Monte Cristo. Il s’agit là d’un remaniement d’un classique de la littérature française en une version Science-fiction. Par ailleurs, ce roman écrit par Alexandre Dumas, aussi célèbre que Les Trois Mousquetaires, faisait déjà l’objet de nombreux débats quant à l’attribution du mérite de la composition entre l’auteur et son proche collaborateur, moins connu, Auguste Maquet. La version animée a été conçue et réalisée par Mahiro Maeda, et produit par le Studio Gonzo, familier du genre rétro-SF. Après tout, le Studio Gonzo avait déjà produit l’année précédente l’animé Last Exile, tandis que Gankutsuou fut diffusé la même année que Samurai 7, une libre adaptation du film d’Akira Kurosawa : Les Sept Samouraïs mêlant samuraïs, cyborgs et vaisseaux spatiaux.

Poursuivre la lecture.

Tag: adaptation