Hirune Hime - Rêves Eveillés -: Interview du réalisateur

Timothy Killian @

Kenji KamiyamaInterview de Kenji Kamiyama (scénario, script, réalisation), réalisée avant la sortie cinéma française de Hirune Hime - Rêves Eveillés.

 

– Les films d’animation lancés sur la base d’un scénario et d’un script originaux sont rares. Comment ce projet a-t-il commencé ?

 

KAMIYAMA : Seiji Okuda, un producteur travaillant chez Nippon Television Network Corporation, m’a suggéré de faire un film que je voudrais que ma fille voie. Il avait l’habitude que je lui propose des scénarios d’action/SF et de high fantasy, mon domaine de spécialité, et ce fut très rafraîchissant qu’il me suggère de faire quelque chose de complètement différent. Alors j’ai commencé à travailler sur une histoire centrée sur les expériences personnelles du protagoniste.

 

– À quoi ressemble le personnage principal, Kokone Morikawa ?

K. : Kokone est une lycéenne ordinaire. Elle n’est pas particulièrement douée ou mauvaise dans un domaine. Mais elle a un tempérament aventureux, ce qui sera un atout lorsque l’aventure se présentera à elle. Ce trait de caractère peut se retrouver en chacun de nous : nous avons donc conçu Hirune Hime avec l’idée que tout le monde peut vivre une aventure. Si le public se sent inspiré par la façon dont Kokone fait face aux défis, je serai très content.

Napping Princess Kokone Morikawa

 

– Les aller-retours entre les rêves et la réalité sont inhabituels.

K. : Il m’a fallu du temps pour transposer mes idées dans le monde des rêves. Au départ il y avait plus d’éléments de science-fiction, et l’histoire était complètement différente. J’ai enlevé l’aspect SF et j’ai tenté d’ancrer plus l’histoire dans le monde réel. Mais de fait elle était plus terne et pas assez excitante. Puis, la solution m’est venue : entrelacer deux histoires parallèles, une dans le monde réel et l’autre dans celui des rêves.

 

– Kokone vit une autre aventure dans ses rêves.

K. : De nos jours, les adolescents et les jeunes adultes ont l’air enjoués et insouciants. Ils ne se laissent pas écraser par les soucis et profitent de la vie. Mais pour vivre ainsi, ils doivent stocker leur anxiété quelque part. Je crois que les rêves sont un endroit où nous pouvons nous défouler. Dans ses rêves, Kokone revisite une histoire qu’elle a oubliée, et qui l’amène à découvrir des choses sur elle-même.

Monde des rêves - Hirune Hime Rêves Eveillés

 

– C’est difficile de créer une histoire originale. À quelles difficultés avez-vous fait face ?

K. : Je pensais qu’une histoire originale séduirait plus le public, mais c’est difficile d’en créer une. Je voulais montrer comment Kokone, le personnage principal, trouve sa propre histoire. Quel genre de personnages l’entoure ? Comment voient-ils son histoire ? J’ai tâtonné pour répondre à ces questions. En outre, j’ai travaillé dur afin de présenter les éléments essentiels de l’histoire de façon compacte et à créer des situations que le public comprendrait directement.

 

– À quel public vous adressez-vous ?

K. : Tout d’abord à ceux qui sont dans la même tranche d’âge que Kokone. De nos jours l’individualisme est une valeur mise en avant, mais nous sommes en fait tous très conscients les uns des autres.

Par exemple, nous sommes dans le cœur des membres de notre famille, et eux sont dans le nôtre. Lorsque l’on se rend compte de la place qu’ils occupent, ou encore, lorsque l’on découvre que l’on porte certaines personnes dans nos coeurs sans le savoir auparavant, je crois qu’on trouve quelque chose de très précieux, comme Kokone. Ceci vaut non seulement pour les gens de sa génération, mais également pour ceux de la génération de son père. J’espère que les gens de cette génération, qui ne semblent pas aller au cinéma trop souvent, apprécieront aussi ce film.

0 comments

Les commentaires doivent être validés avant d'apparaître. Merci de patienter.

Inscrivez vous à notre Newsletter

Recevez les dernières actualités, offres et promotions de notre label.

© 2020 Anime Ltd. Tous droits réservés.